© 2018 LAM - L'art du management | Réalisation :  atelier Klettern | Conditions Générales de Vente 

Bruno Philippe, 63 ans, juriste de formation à l’origine, a travaillé pendant 12 ans en entreprise avant de rejoindre l’équipe d’Algoé où il a développé et pris en charge les pratiques d’accompagnement des managers et dirigeants, individuellement et collectivement.

Son parcours psychanalytique, sa culture systémique, son travail aux cotés d’artistes plasticiens, musiciens, comédiens, constituent l’étayage de l’approche qu’il propose avec son équipe. Celle-ci vise à relier en permanence la réflexion et l’action en s’appuyant sur l’authenticité du ressenti des acteurs. Elle cherche ainsi à donner du corps aux idées en veillant à restaurer l’équilibre du sens entre signification, direction, et émotion.

Sa rencontre, il y a plus de quinze ans, avec Mylène Padoan, comédienne-metteur en scène et chanteuse, formée par Augusto Boal, puis avec Émilie et ensuite Natacha Moget, également comédiennes-metteur en scène et chanteuse, formées à leur tour à la pratique du théâtre-forum, a donné naissance à une forme originale d’accompagnement des acteurs dans les organisations publiques et privées : fondée sur des dispositifs pragmatiques et à chaque fois spécifiques, cet accompagnement a pour objet de rétablir la relation entre « l’outil, le geste, et la parole » et vise ainsi à rendre chaque acteur d’une organisation, sujet de sa propre pratique au sein d’une institution commune.

Tout au long de son parcours auprès de ses clients et avec son équipe, il a veillé à élaborer et mettre à jour les « grilles de lecture » ; qu'il mobilise pour appréhender les situations auxquelles il prend part dans ses interventions. Ces grilles de lecture signent sa propre prise de recul, ouvrent la réflexion et le débat, et soutiennent la prise de distance de ses interlocuteurs. Elles visent faire tiers entre l'acteur et son rôle, et à faciliter l'appartenance commune de sujets singuliers à une même institution. Le  travail avec les praticiens du management de projet au sein d’Algoé pendant 25 ans a permis de développer la dimension méthodologique et instrumentale de ces dispositifs, sans l’isoler et encore moins l’opposer  à la prise en compte du facteur humain dans le fonctionnement des organisations.

En 2016, en plein accord avec Algoé, il décide avec ses partenaires devenues artistes-consultantes, Émilie et Natacha, de créer LAM - l’art du management.

Contribuer à mettre plus de  vie dans les organisations, et à organiser un peu plus la vie du corps social, guide le sens des interventions de LAM – l’art du management, et nous rapproche des conseils de Louis Jouvet à ses comédiens: « mettre un peu d'art dans sa vie et un peu de vie dans son art ».

 

Émilie Moget, dès sa naissance est nourrie par la pluridisciplinarité de sa famille, évoluant dans le monde des artistes, de la littérature, de la musique et de la pédagogie.  Sa mère comédienne metteur-en- scène la fera monter sur les planches dès ses deux ans. Son père compositeur, passionné de pédagogie anime des conférences familiales au petit déjeuner, qui laisseront à Émilie un goût prononcé pour la didactique et l'humour.

Ce bain d'expression artistique va l'amener à découvrir une autre forme d'expression du corps et des émotions : la danse classique et contemporaine qu'elle travaille avec Karine Saporta, Bud Blumenthal, et bien d'autres. Enfant et adolescente, elle multiplie les castings, tourne avec Delphine Rich, Samuel Labarthe, Dominique Paturel, Ginette Garcin dans des longs métrages et séries, tout en poursuivant sa carrière théâtrale à Paris et en tournée. À 20 ans, Émilie donne des cours de théâtre au conservatoire de Vanves tout en poursuivant ses études de lettres modernes à la Sorbonne nouvelle (Paris III), et continue à se former en continu au théâtre (cours Florent et Sudden théâtre). En 2000, elle crée sa compagnie " à deux pas d'ici " ; et devient metteur en scène. Au même moment elle découvre le monde de l'entreprise, où elle forme des salariés aux pratiques théâtrales (prise de parole en public, gestion des émotions, du stress, gestion des conflits, etc.).

En 2004, peu après la naissance de sa fille, elle s'installe à Bordeaux. Le risque est grand pour sa carrière, elle le sait. Cela marque une pause dans son mode de vie qui lui permet de s'interroger sur son parcours et de sentir l'orientation qu'elle souhaite donner à sa profession. Ce tournant est marqué par sa rencontre avec Bruno Philippe. Retour au monde de l'entreprise et plus particulièrement du management. Son regard a changé. Il n'est plus uniquement celui de l'artiste. C'est un regard nourri de ses expériences et de ses rencontres diverses sur les institutions et leur pratiques managériales. Elle n'en a encore que l'intuition mais cette découverte et cette rencontre portent déjà en elles les prémisses d'un métier en devenir. Elle pressent que la pratique artistique et la connaissance de soi qu'elle implique seraient précieux aux organisations. Cela résonne avec le travail engagé depuis 10 ans par Bruno, et Mylène, la mère d'Émilie. Ensemble, les 10 années suivantes (rejoints ensuite par Natacha, la sœur d'Émilie) ils vont unir leur réflexion, articuler leur action, capitaliser leurs expertises.

 

Émilie se perfectionne dans l'accompagnement auprès de Bruno et approfondit sa formation par un diplôme universitaire de psychologie des organisations adaptée au développement des ressources humaines. Le management, l'encadrement est un questionnement inhérent à la question de l'Humain. L'artiste y apporte la distance nécessaire, un espace entre l'acteur et le rôle. Entendre, sentir, vivre les émotions et en faire quelque chose, cela redonne au corps son intelligence,  si importante à écouter à l'heure de toutes les pressions.

Passionnée de médecines alternatives, de yoga et de psychologie, c'est tout naturellement qu'elle décide de suivre une psychanalyse, à la fois chemin personnel et recul sur sa pratique professionnelle.

Finalement, elle n'aura eu de cesse de chercher comment relier toutes ses expériences, toutes ses facettes afin de transmettre ce qu'elle a appris. A 37 ans, elle semble avoir trouvé au sein de LAM le métier qui le lui permet : artiste consultante. Le projet de LAM s'est nourrie de cette recherche pour voir le jour en 2016.

Née au sein d’une famille d’artistes, où les arts sont choses sérieuses, Natacha Moget débute très tôt le chant, le théâtre, la danse et l’écriture. C’est dans le chant qu’elle s’épanouit en premier.

En théâtre, elle apprend beaucoup en suivant les tournées de sa mère, elle observe des coulisses, apprenant de ce qui la touche, la justesse de l’un, l’expressivité de l’autre, le regard si puissant du dernier, pour le mettre au service des spectacles auquel elle participe.

Elle se familiarise au monde de l’entreprise pendant plusieurs années notamment en étant chargée de communication au théâtre du Gymnase-Marie Bell, mais aussi assistante à la diffusion des spectacles au théâtre71.

 

En 2006, elle intègre la compagnie Les Mille Pas et se forme au théâtre-forum. 
Elle joue alors dans plusieurs pièces de théâtre où elle sensibilise le public à diverses problématiques sociales et politiques puis elle démarre les formations en entreprise.

Elle rencontre alors B.Philippe et intervient avec lui sur des problématiques de management grâce à la technique du Théâtre-Forum. Elle anime également des ateliers de prise de Parole et des ateliers d'écriture.

Désireuse de relier ses pratiques artistiques à ses actions en entreprise, elle crée avec Bruno Philippe et Emilie Moget LAM- L’art du Management et imagine avec eux de nouveaux mode d’accompagnement des managers qui mêlent les sensations et le sens.